Le Maroc s’apprête à recevoir 65 millions de doses de vaccin

0
490
Le Maroc s'apprête à recevoir 65 millions de doses de vaccin

[ad_1]

Un million de doses du vaccin AstraZeneca devraient arriver jeudi au Maroc. Le nouveau lot portera à 5 millions le nombre de doses de vaccin fournies par la société anglo-suédoise.

Le Dr Samir Machour, vice-président principal et membre du comité exécutif de Samsung Biologics, qui surveille de près cette question, a déclaré à 2M TV que le Royaume devrait recevoir 14 millions de doses d’AstraZeneca d’ici la première semaine d’avril. .

Parallèlement, le 16 février, le Maroc a reçu 500 000 doses du vaccin Sinopharm, portant à 1 million le nombre de doses reçues du laboratoire chinois.

La commande marocaine passée à Sinopharm porte sur un total de 45 millions de doses contre 20 millions avec AstraZeneca.

« C’est ce qui nous permettra d’assurer l’immunité collective dans le pays et de revenir à une vie normale », ont déclaré les responsables de la santé.

Mardi, plus de 2,5 millions de personnes ont reçu leur première dose à travers le pays, a déclaré le ministère marocain de la Santé dans sa mise à jour quotidienne sur le COVID-19. Quelque 31 232 personnes ont déjà reçu la deuxième dose du vaccin.

Selon ourworldindata.org Le Maroc est 6ème au monde en pourcentage de sa population vaccinée, après Israël, les Emirats Arabes Unis, la Grande-Bretagne, les Etats-Unis et le Chili.

Au 23 février, selon le ministère de la Santé, 466 nouveaux cas de coronavirus et 808 récupérations ont été enregistrés. Le nouveau rapport a porté le nombre d’infections à 481 709 depuis que le premier cas a été signalé en mars dernier.

Le nombre total de décès a atteint 8 574, avec 15 nouveaux cas enregistrés au cours des dernières 24 heures, ce qui implique un taux de mortalité de 1,8%.

Sur la base de ces chiffres, il est clair que la situation au Maroc est loin d’être comparable à celle de la plupart des pays de la région surtout après l’émergence de nouvelles variantes qui ont marginalement affecté le Royaume. En fait, seuls 24 cas de la variante britannique – le seul détecté dans le pays – ont été signalés au moment de la rédaction de cet article.

Malgré ces chiffres rassurants, un couvre-feu nocturne est toujours en vigueur sur tout le territoire marocain de 21 heures à 6 heures du matin. Alors que les restaurants, cafés, magasins et supermarchés ferment à 20 heures, les festivités et rassemblements restent interdits dans tout le pays. Des mesures de distanciation sociale et de santé préventive pendant la journée sont préconisées mais pas partout respectées.

Casablanca concentre l’essentiel des activités industrielles et commerciales du pays. Ses rues animées donnent l’impression que l’ère post-coronavirus a déjà commencé. Cette même dynamique se retrouve dans la plupart des villes marocaines. A Tanger, par exemple, le port de Tanger Med tourne à plein régime tout comme le port de Casablanca.

Cependant, le COVID-19 a porté un coup dur à de nombreuses activités. Les événements et les loisirs, les cafés et restaurants, le marché automobile, ainsi que d’autres industries ont été durement touchés. Afin d’atténuer les répercussions de la crise sur les salariés, un programme d’aide d’urgence a été fourni à un fonds spécial initié par le roi Mohammed VI juste après le déclenchement de la crise sanitaire l’année dernière.

Dans le même temps, afin de sauver les entreprises en difficulté, des systèmes de crédit ont été mis en place à des taux historiquement bas par les banques marocaines.

[ad_2]

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here