vendredi, 23 avril, 2021
Accueil Actualités Légalisation du cannabis au Maroc: Benkirane gèle son adhésion au PJD

Légalisation du cannabis au Maroc: Benkirane gèle son adhésion au PJD

L’ancien chef du gouvernement Abdelilah Benkirane a suspendu son adhésion au Parti de la justice et du développement (PJD), après que le conseil du gouvernement marocain a adopté un projet de loi légalisant la production de cannabis à des fins thérapeutiques.

Benkirane a annoncé la nouvelle dans un court Remarque aujourd’hui, soulignant sa décision de couper les liens avec plusieurs membres du PJD, dont le chef du gouvernement Saad Eddine El Othmani.

El Othmani est également secrétaire général du principal parti politique.

Outre El Othmani, l’avis écrit sur un petit morceau de livre blanc annonçait également la décision de Benkirane de couper les relations avec le ministre des Droits de l’Homme Mustafa Ramid, le ministre du Travail Mohamed Amkeraz et le ministre des Mines Aziz Rabbah.

Les responsables susmentionnés sont également membres du PJD.

La décision de Benkirane intervient quelques semaines après son apparition dans une vidéo, critiquant fortement le projet de loi sur la légalisation du cannabis.

En février, l’ancien responsable a qualifié de «voyous» les personnes soutenant la légalisation du cannabis au Maroc.

Pour Benkirane, la décision sur le cannabis signifierait «des catastrophes auront lieu partout au Maroc, sa réputation sera en jeu».

Il a également fait valoir que la décision était contre l’islam et a cité l’augmentation de la criminalité due à la drogue.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

AUTRES ARTICLES