vendredi, 23 avril, 2021
Accueil Économie Business Le Maroc réaffirme son engagement en faveur d'une reprise verte de l'Afrique

Le Maroc réaffirme son engagement en faveur d’une reprise verte de l’Afrique

Le ministre marocain de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement, Aziz Rabbah, a reconfirmé l’engagement du Maroc en faveur de la reprise verte de l’Afrique après la pandémie de COVID-19.

«Malgré ses impacts sociaux, économiques et environnementaux qui s’ajoutent à une situation déjà alarmante en termes de changement climatique, de perte de biodiversité et de pollution, la pandémie COVID-19 offre une opportunité pour une croissance durable et une économie verte et sobre en carbone», Rabbah a déclaré mercredi à l’ouverture du premier Global Green Forum, organisé virtuellement.

Le ministre a rappelé les engagements pris lors d’occasions telles que la 5e Assemblée des Nations Unies pour l’environnement, tenue les 22 et 23 février, et la Conférence des ministres africains de l’environnement, tenue en décembre 2020. Il a déclaré que ces engagements peuvent servir les dimensions environnementales du développement durable, en améliorant les perspectives de reprise de l’Afrique après le COVID-19, selon les médias d’État marocains.

Le ministre a également évoqué l’engagement du Maroc en faveur du développement durable, en particulier ses composantes environnementales, à travers le lancement de plusieurs projets.

Le Maroc mettra en œuvre ces projets dans le cadre de la Stratégie nationale de développement durable (SNDD). Les nouveaux programmes comprennent l’observation, la surveillance, le contrôle, la protection et l’amélioration de l’environnement. Ils incluent également la lutte contre la pollution, ainsi que l’ambitieuse politique climatique nationale de 44,2% de réduction des gaz à effet de serre d’ici 2030.

Le thème de la conférence était «Quelle reprise verte pour l’Afrique après la Pandémie de covid-19. » Cela a donné l’occasion d’échanger des recherches environnementales et technologiques novatrices qui aideront à l’élaboration et à l’adoption de politiques vertes dans les pays participants.

Parmi les participants notables du forum virtuel figurent les ministres de l’environnement du Rwanda et du Gabon, le directeur du Bureau régional du PNUE pour l’Afrique, le représentant résident du PNUD au Maroc, le directeur de l’Environnement et des institutions classées au Sénégal, et d’importantes délégations de sous- Pays d’Afrique saharienne.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

AUTRES ARTICLES