Le projet de réseau électrique dans le sud du Maroc atteint les dernières étapes

0
329
Le projet de réseau électrique dans le sud du Maroc atteint les dernières étapes

[ad_1]

Le grand projet de réseau électrique lancé par le roi Mohammed VI dans les provinces du sud du Maroc en janvier 2016 a atteint sa phase finale.

Le projet d’infrastructure concerne la liaison du réseau électrique du centre du Maroc avec le réseau du Sahara Occidental.

Le ministre marocain de l’Énergie, Aziz Rabbah, et le directeur général de l’Office national de l’électricité (ONEE), Abderrahim El Hafidi, a fait le point sur l’avancement du projet le vendredi 26 février, lors d’une visite à Dakhla.

La visite visait à inspecter l’avancement du grand projet d’infrastructure, qui s’inscrit dans le programme de développement durable du Maroc dans les provinces du sud.

Le projet dispose d’un budget global de 2,4 milliards de dirhams (268,4 millions de dollars), dont 1,5 milliard de dirhams (167,8 millions de dollars) fournis par l’ONEE, 536 millions de dirhams (59,9 millions de dollars) par les collectivités locales et 350 millions de dirhams (39,1 millions de dollars) par des opérateurs privés.

La première phase du projet s’est achevée en 2018. Elle comprenait 200 kilomètres de lignes électriques d’une capacité de 400 kilovolts (kV) entre Laâyoune et Boujdour, 45 kilomètres de lignes électriques d’une capacité de 225 kV entre Boujdour et Afteisat, et un moyen – une centrale électrique à tension à Afteisat.

Lisez aussi: L’Office national de l’électricité investit 224 millions de dollars dans Laâyoune au Maroc

La deuxième phase, quant à elle, comprend 254 kilomètres de lignes électriques de 400 kV entre Afteisat et Dakhla, deux stations électriques dans la ville péninsulaire, une ligne électrique régulière de 49 kilomètres de long et une ligne électrique souterraine de longueur similaire.

Les projets inclus dans la deuxième phase sont dans leur phase finale de test et seront bientôt opérationnels.

Le grand projet d’infrastructure vise à améliorer la connectivité électrique dans les provinces du sud du Maroc. Il vise également à permettre à la population locale de bénéficier de l’énergie produite par les parcs éoliens et les centrales solaires construits dans la région.

En plus de ce projet, l’ONEE envisage de connecter le réseau électrique national à Guerguerat, à 360 kilomètres plus au sud de Dakhla. Le bureau de l’électricité a déjà lancé des études de faisabilité sur le projet potentiel.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here