vendredi, 23 avril, 2021
Accueil Actualités La COVID-19 provoque une augmentation du chômage chez les femmes au Maroc

La COVID-19 provoque une augmentation du chômage chez les femmes au Maroc

La participation des femmes au marché du travail au Maroc reste faible, selon une nouvelle étude du Haut-Commissariat au Plan (HCP) du Maroc.

Le HCP a publié la nouvelle étude cette semaine dans le cadre de la Journée internationale de la femme.

L’évaluation montre un écart important entre les hommes et les femmes sur le marché du travail, reflétant des résultats similaires nous.

Les résultats montrent que la participation des femmes au marché du travail est encore faible, avec un taux d’activité de 19,9% en 2020 contre 70,4% pour les hommes.

Les statistiques montrent que plus de huit femmes sur dix ne sont pas impliquées sur le marché du travail.

En général, les femmes travaillent davantage dans les secteurs de l’agriculture, de la sylviculture et de la pêche, suivies par les services et les industries, y compris l’artisanat.

Les hommes et les femmes sont à peu près égaux lorsqu’on compare l’emploi dans les entreprises, avec 47,3% de femmes et 51,7% d’hommes.

En comparaison, environ 17,7% sont des travailleurs indépendants, près de la moitié par rapport aux hommes indépendants,

Environ 35% des femmes occupent des emplois non rémunérés, y compris les tâches domestiques, la cuisine et la garde d’enfants, contre 8,6% pour les hommes.

Les femmes sans contrat représentent 43,2% contre 58,2% des hommes.

Les statistiques montrent que le taux de chômage des femmes a connu un léger changement positif au cours des trois dernières années, passant de 4,7% à 13,5% entre 2017 et 2019.

Cependant, le COVID-19 a entraîné une augmentation du taux de chômage des femmes de 2,7% en 2020.

Le taux de chômage a enregistré une augmentation dans les zones rurales et urbaines. Le taux est passé de 2,7% à 3,9% en milieu rural et de 21,8% à 24,7% en milieu urbain.

L’étude HCP indique que les femmes consacrent 20,8% de leur temps aux travaux ménagers et seulement 5,6% aux activités professionnelles.

Pendant ce temps, les hommes consacrent 22,6% de leur temps à des activités professionnelles plutôt qu’au travail domestique (3%).

Lire aussi: l’Ambassadrice Lalla Joumala appelle à l’inclusion des femmes dans les processus décisionnels

Même si une journée de travail peut être chargée, les femmes trouvent toujours du temps pour faire le ménage.

L’étude HCP indique que les femmes marocaines consacrent 4h18 minutes aux tâches ménagères par jour.

La charge de travail dans les activités professionnelles et domestiques des femmes actives employées atteint en moyenne 6h21 minutes par jour.

Le gouvernement marocain continue d’assurer aux citoyens qu’il améliorera l’égalité des sexes dans tous les domaines.

La représentation du Maroc à l’UNESCO a déclaré que le pays d’Afrique du Nord est l’un des pays «les plus proches» de la parité entre les sexes dans différents domaines, y compris l’ingénierie.

Le rapport indique que les femmes représentent 45% des diplômés en ingénierie dans les universités marocaines.

La représentation a également souligné que 46% des diplômés marocains en technologies de l’information et de la communication (TIC) sont des femmes.

Malgré les progrès accomplis, des études ont souligné l’importance de redoubler d’efforts pour garantir l’égalité entre les sexes.

Un autre rapport de HCP a révélé en février que le chômage des femmes avait augmenté de 2,7% à 16,2% pour les femmes en 2020.

Les statistiques générales montrent que le chômage au Maroc est passé de 9,2% en 2019 à 11,9% en 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

AUTRES ARTICLES