vendredi, 23 avril, 2021
Accueil Actualités Le Maroc envisage l'achat de trains à Hydrogène

Le Maroc envisage l’achat de trains à Hydrogène

Alors que le Maroc se dirige vers un avenir de plus en plus vert, le pays aurait manifesté son intérêt pour une nouvelle génération de trains à hydrogène produits par Alstom.

Le nouveau mode de transport révolutionnaire utilise une technologie sans carbone, produisant de l’électricité à bord à l’aide d’un réservoir de carburant à hydrogène. La nouvelle technologie pourrait être l’un des moyens d’aider le Maroc à s’orienter vers une économie sans carbone.

Le quotidien français Le Monde a cité le directeur général d’Alstom Maroc, Brahim Soua, qui a noté que «des clients potentiels se sont manifestés au Royaume-Uni, aux Pays-Bas, en Belgique, au Danemark, en Espagne, [and] au Maroc. »

Non seulement les trains peuvent produire leur propre électricité à bord, mais ils disposent également de rames «bi-mode» qui permettraient également au train de se connecter à des lignes ferroviaires électrifiées.

Le Maroc est l’un des principaux clients de la société française. Alstom a fourni au pays d’Afrique du Nord des trains à grande vitesse, ainsi que des trains de tramway pour les plus grandes villes comme Rabat et Casablanca. L’entreprise a fourni 66 tramways pour Rabat, 124 tramways pour Casablanca et 12 trains Avelia Euroduplex pour la ligne à grande vitesse entre Tanger et Casablanca.

Par ailleurs, au Maroc, Alstom produit également des câbles ferroviaires et des boîtiers électriques qui sont envoyés dans ses usines européennes, puis montés sur des trains pour être vendus dans le monde entier.

Plus tôt dans l’année, le ministre marocain de l’Énergie, des Mines et de l’Environnement, Aziz Rabbah, a célébré les efforts du Maroc dans le domaine de l’énergie verte lors d’une réunion ministérielle virtuelle.

Rabbah a souligné une série d’initiatives gouvernementales dans le domaine des énergies renouvelables et de l’hydrogène vert. Parmi eux, la création en 2019 d’une Commission nationale de l’hydrogène et l’élaboration d’une feuille de route nationale pour l’hydrogène énergie.

En juin 2020, le Maroc et l’Allemagne ont signé un accord conjoint qui permettra au Maroc de construire la première usine africaine de production de gaz vert. Le partenariat bilatéral vise à mettre en place les structures nécessaires et à faire progresser la recherche scientifique dans la production d’hydrogène vert.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

AUTRES ARTICLES